Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Vous êtes ici


Le public concerné par le CIF

Pour bénéficier du Congé Individuel de Formation (CIF), il est nécessaire de disposer d'un CDD ou CDI justifiant d'une activité de 24 mois consécutifs ou non, en qualité de salarié ayant une ancienneté d'au moins 12 mois dans l'entreprise. Cette condition n'est pas exigée pour un salarié ayant changé d'emploi à la suite d'un licenciement économique.

Les objectifs du CIF

Le Congé Individuel de Formation a pour objet de permettre à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre, à son initiative, et à titre individuel, des actions de formation, indépendamment de sa participation aux stages organisés dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, tout en percevant une rémunération.

Ces actions de formation doivent permettre aux travailleurs d'accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d'activité ou de profession et de s'ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l'exercice des responsabilités associatives bénévoles.

Elles s'accomplissent en tout ou partie pendant le temps de travail.


Les frais de formation du CIF

Les frais de formation sont financés par le FONGECIF, une partie des frais pouvant être laissée à la charge du salarié.

Le salarié ayant obtenu une prise en charge par le FONGECIF a droit à une rémunération correspondant à 80 % ou 90 % de son salaire.

Pour plus d'informations, consultez le site du Service Public.